R&D : des améliorations notables sur l’acoustique de nos purificateurs d’air

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email

L’innovation est au cœur de la stratégie d’Ikibox, et nous sommes en recherche permanente d’optimisation à apporter à nos produits. La preuve par l’exemple avec les travaux réalisés en 2020 sur le confort acoustique de nos épurateurs d’air.

Lors de la première vague de la pandémie de Covid-19, nous avons prêté des purificateurs d’air Ikibox à plusieurs institutions de santé, notamment l’hôpital Cochin à Paris. Les retours d’expérience ont permis de pointer des axes d’amélioration, dont le bruit produit par les appareils.

Nous étions déjà conscients qu’il s’agissait d’un point perfectible, et nous avons donc engagé un projet de recherche et développement spécifique il y a quelques mois. Objectif : améliorer le spectre acoustique de l’appareil et diminuer la pression acoustique ressentie.

Une réduction des performances sonores pour améliorer le confort

Un bruit dans un environnement de travail ou de repos représente une source de distraction, de réduction de l’attention, voire même de problèmes de santé physique et mentale lorsque le bruit est trop fort.

Afin d’optimiser l’acoustique de nos purificateurs d’air, nous avons changé certains des composants pour les remplacer par des pièces silencieuses, absorbantes ou moins diffusantes. Nous sommes ainsi parvenus à réduire le volume sonore perçu à un mètre entre 15 et 20 dB (A), et ce sur l’ensemble de nos modèles et pour toutes les vitesses d’utilisation. Il s’agit d’une amélioration majeure : à titre de comparaison, le purificateur Ikibox 120 émet désormais 35 dB (A) en vitesse 1 contre plus de 50 auparavant.

Nous sommes très satisfait de ces avancées, et nous ne comptons pas en rester là : de nouveaux axes d’optimisation sont à l’étude pour améliorer encore les performances sonores de nos appareils.

Vous souhaitez en savoir plus ?

Nous sommes à votre disposition pour toute information et vous envoyer un devis.

À lire aussi