Prêt gratuit de purificateurs Ikibox : “soutenir les hôpitaux dans leur éprouvant combat contre le Covid-19”

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email

Les épurateurs d’air Ikibox neutralisent les virus présents dans l’air et leur efficacité contre les virus à couronne a été prouvée en laboratoire (essais Mers-Coronavirus 2014). Ces derniers jours, une vingtaine d’appareils a été prêtée à des hôpitaux à titre gracieux. Un engagement fort de l’entreprise qui a également réservé trois exemplaires de son modèle le plus puissant pour des hôpitaux de campagne. Interview de Firas Esreb, fondateur d’Ikibox.

 

Pas moins de 15 assainisseurs d’air Ikibox ont été mis à disposition gratuitement de l’hôpital Cochin qui relève de l’Assistance publique – hôpitaux de Paris (AP-HP). Comment a été fait ce choix ?

Début décembre 2019, nous avions rencontré l’équipe qualité de l’AP-HP à l’Hôpital Cochin. Ses membres avaient témoigné d’un vif intérêt pour nos solutions d’épuration totale, sans entretien ni filtres,  sans sources secondaires de contamination. C’est pour cette raison que, dès le début de la crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19, nous avons assemblé dans l’urgence l’ensemble des épurateurs que nous pouvions fournir afin de les mettre à leur disposition. L’Hôpital Cochin est un hôpital modèle pour l’ensemble des établissements de l’Assistance publique – hôpitaux de Paris, et nous pouvons ainsi les soutenir dans leur éprouvant combat contre le Covid-19.

 

6 autres purificateurs sont déjà utilisés à l’Hôpital privé des Peupliers, également à Paris. Pourquoi celui-ci ? 

L’Hôpital des Peupliers constitue le premier hôpital équipé à Paris : nos purificateurs y ont été installés dès 2019. Cet hôpital qui appartient au groupe Générale de Santé-Ramsay est également un établissement de premier plan et important dans la lutte contre le Covid-19 dans un des départements français les plus touchés par l’épidémie. Les purificateurs à leur disposition à titre gracieux ont déjà été installés dans le service réanimation et améliorent les conditions de travail des soignants.

 

IKIBOX a enfin envoyé quatres appareils à des médecins et infirmiers de l’hôpital de Valence, dans la Drôme. Comment est-ce que cela s’est fait ? 

Ces cas sont un peu particuliers, car les prêts ont été réalisés non pas aux hôpitaux mais à des médecins et infirmiers à titre privé. Nous connaissions l’un d’entre eux et nous lui avons proposé de bénéficier de cette opération de prêts gratuit pour le protéger ainsi que ses collaborateurs.

 

Est-ce que d’autres prêts à des hôpitaux sont prévus dans les prochaines semaines ?

Nous avons d’ores et déjà réservé trois purificateurs d’air Ikibox 1000, les plus puissants de notre gamme (efficaces pour dépolluer jusqu’à 1000 m3 par heure). Ils seront proposés à des hôpitaux de campagne, ces établissement de soins provisoires qui sont installés en cas de crise sanitaire comme celle que nous vivons en ce moment. À l’heure actuelle, nous n’avons pas encore eu de réponse de la part des autorités qui s’organisent pour prendre en charge les victimes de l’épidémie.

Nous préparons également “l’après” crise. Cette crise sanitaire sans précédent a donné un sens à la problématique que les solutions Ikibox adressent en premier : la sécurité contre les transmissions pathogènes aéroportées. Gageons que cette prise de conscience permettra aux professionnels comme aux particuliers de mieux protéger leurs employés et leurs proches par l’arrivée dans les foyers et les entreprises de systèmes efficaces d’épuration d’air.

Vous souhaitez en savoir plus ?

Nous sommes à votre disposition pour toute information et vous envoyer un devis.

À lire aussi