Polluants de l’air : les dangers de l’exposition aux moisissures

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email

Les micro-organismes qui sont responsables des moisissures liées à l’humidité polluent l’air intérieur. Ils peuvent provoquer de nombreux soucis de santé, et des recherches médicales soulignent même un potentiel impact immunitaire et neurologique.

Une tache se forme dans un endroit chaud et humide, par exemple dans une salle de bain ou derrière un meuble ? Il s’agit de spores, des champignons de moisissure. Ceux-ci émettent des polluants dans l’air et sont responsables de problèmes de santé, notamment respiratoires (asthme, réactions allergiques, toux…).

Les dangers des moisissures reconnus par l’OMS

L’Organisation mondiale de la santé estimait en 2009 que l’exposition à cette pollution touchait “entre 10 et 50 % des environnements intérieurs en Europe, en Amérique du Nord, en Australie, en Inde et au Japon” et préconisait de “réduire au minimum l’humidité et la prolifération microbienne qui persistent sur les surfaces intérieures et dans les bâtiments”.*

Depuis quelques années, l’OMS alerte aussi sur les dangers supplémentaires représentés par les mycotoxines, des métabolites produits naturellement par certaines moisissures comme les aspergillus :

Les mycotoxines peuvent avoir des effets nocifs divers pour la santé et représenter une grave menace pour les êtres humains comme les animaux d’élevage. Les mycotoxines peuvent avoir des effets nocifs immédiats, comme l’intoxication aiguë, ou sur le long terme, comme la déficience immunitaire ou le cancer.

Des risques immunitaires, inflammatoires et neurologiques

La revue Alternative Santé a récemment consacré un article aux risques de l’exposition chronique aux moisissures. Il cite différentes études sur les moisissures qui pointent des risques méconnus :

L’efficacité des purificateurs d’air Ikibox contre les moisissures

Les purificateurs Ikibox permettent de dépolluer l’air intérieur à 99,9999 % en seulement 10 minutes et sont efficaces contre les micro-organismes comme les virus et les moisissures.

Bien que les appareils n’agissent pas sur l’humidité ambiante, la technologie Ikibox permet de détruire les champignons (les spores). En effet, nos purificateurs épurent l’air mais aussi les surfaces, permettant ainsi d’éliminer les champignons. Il suffit ensuite de nettoyer les résidus.

* Source : Lignes directrices OMS relatives à la qualité de l’air à l’intérieur des habitations : humidité et moisissures

Vous souhaitez en savoir plus ?

Nous sommes à votre disposition pour toute information et vous envoyer un devis.

À lire aussi