Polluants chimiques : l’industrie face au défi de la qualité de l’air intérieur

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email

La France est un pays à la longue tradition industrielle. Depuis quelques années, le secteur est en train de se réinventer pour optimiser à la fois la rentabilité, l’efficacité énergétique et le bien-être des travailleurs. Des solutions existent ainsi pour améliorer la qualité de l’air intérieur et réduire les expositions aux polluants chimiques.

Le site d’information en ligne Filière 3e, qui s’adresse aux professionnels de l’écoefficacité énergétique, a publié un article très complet sur la qualité de l’air en milieu industriel. Intitulé Ventilation : l’industrie 4.0 ne manque pas d’air, il détaille les solutions existantes et leurs limites.

Renouveler l’air avec une diffusion par mélange ou par déplacement

Deux techniques sont utilisées pour renouveler l’air dans des locaux industriels. La première consiste à mélanger l’air purifié avec l’air ambiant et réduire l’exposition aux polluants et nuisances grâce au phénomène de dilution. Cette solution est forcément imparfaite, et présente de plus le risque de favoriser la dispersion et la propagation des polluants dans l’air.

Le renouvellement par déplacement d’air est plus efficace : l’air purifié est introduit avec une différence de température afin de faire remonter la chaleur et les polluants, et l’air à proximité des travailleurs est de ce fait moins susceptible de contenir des polluants.  Cette technique ne peut cependant pas être utilisée dans tous les contextes, que ce soit pour des raisons énergétiques (perte de chaleur) ou car le bâtiment doit afficher une température identique sur toute sa hauteur pour préserver les marchandises qu’il contient.

Il existe enfin des techniques plus complexes pour les salles dites blanches ou propres, permettant de garantir un air pur sans polluants, virus et bactéries.

Dépolluer l’air sur de très grands volumes : des épurateurs branchés en série

L’Ikibox 1000 est l’appareil le plus puissant de notre gamme. Il permet d’éliminer 99,9999 % des polluants de l’air en 10 minutes et peut être utilisé dans des espaces jusqu’à 400 m².

Pour des volumes plus importants, une étude d’implantation permettra de déterminer la solution de traitement optimale. Associer plusieurs épurateurs d’air en les branchant en série à une centrale de traitement d’air est une possibilité, au même titre que leur installation à différents endroits de la zone à traiter permettant ainsi d’optimiser la zone de couverture. Une solution haut de gamme et sans limite pour garantir un air pur et sain à vos collaborateurs.

En savoir plus sur la dépollution de l’air en milieu industriel

Vous souhaitez en savoir plus ?

Nous sommes à votre disposition pour toute information et vous envoyer un devis.

À lire aussi