Plantes dépolluantes : pour Noël, offrez des “purificateurs d’air” 100 % naturels

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email

Certaines plantes ont des propriétés intéressantes pour épurer l’air intérieur. Si elles ne suffisent pas à dépolluer efficacement un logement ou un espace de travail, elles peuvent améliorer la qualité de l’air et le bien-être des occupants. Une bonne idée cadeau pour Noël !

L’air intérieur peut être jusqu’à 90 fois plus pollué que l’air extérieur. Pour limiter l’exposition, il est essentiel d’avoir une grande vigilance sur les sources potentielles de pollution : tabagisme, colles et vernis, produits d’entretien, etc. Il est également possible d’intervenir sur les effets grâce à la ventilation et la filtration de l’air, et dans ce domaine quelques plantes présentent des avantages prouvés.

Fleur de lune et plante-araignée

Les deux plantes qui se démarquent pour leur action sur la dépollution de l’air sont la fleur de lune et la plante araignée. Leur impact sur la qualité de l’air intérieur a notamment été mis en évidence dans une étude réalisée par la Nasa en 1989.

La fleur de lune, de l’espèce Spathiphyllum, permet de réduire les taux de formaldéhyde, de benzène, d’ammoniac ou encore de trichloréthylène. Elle nécessite peu d’entretien mais est potentiellement dangereuse pour les animaux de compagnie.

La plante-araignée, aussi appelée chlorophyton chevelu (Chlorophytum comosum), est également capable d’absorber des quantités significatives de composés organiques volatils (COV). De plus, elle permet de diminuer les taux de monoxyde de carbone et de dioxyde d’azote.

Fougère, lierre, ficus, azalée…

Parmi les plantes qui dépolluent l’air intérieur, on retrouve aussi :

  • certaines variétés de fougères, comme celle dite de Boston (Nephrolepis exaltata) ;
  • le lierre grimpant (Hedera helix), qui aurait également un effet sur la moisissure ;
  • le gerbera, en particulier l’espèce Gerbera jamesonii ;
  • les ficus, notamment le figuier à caoutchouc (ficus elastica) ;
  • l’azalée (Rhododendron indicum) et ses jolies fleurs roses ;
  • les dragonniers, notamment celui de Derema (Dracæna deremensis) et le marginé (Dracæna marginata).

Un effet limité sur la qualité de l’air… mais un atout pour le moral !

Il est néanmoins nécessaire de souligner que de nombreuses études ont permis de relativiser l’impact de toutes ces plantes sur la qualité de l’air intérieur. En effet, leur action est avérée mais largement insuffisante étant donné les niveaux de pollution rencontrés dans nos espaces clos. 

À moins de recréer une véritable forêt tropicale, et de ce fait de saturer l’air d’une humidité pouvant être néfaste, utiliser des plantes dépolluantes sera insuffisant pour retrouver un air sain et ne pourra en aucun cas se substituer à un purificateur d’air. Il s’agit cependant d’un joli cadeau à offrir ou se faire offrir et qui permettra à coup sûr d’améliorer le bien-être à l’intérieur. Bénéfiques pour la santé, les plantes vertes ont notamment un effet positif sur le moral.

Vous souhaitez en savoir plus ?

Nous sommes à votre disposition pour toute information et vous envoyer un devis.

À lire aussi